Déesse Aphrodite


Entrez votre adresse mail pour terminer

Présentation


« La femme est tout ce que l’homme appelle et tout ce qu’il n’atteint pas. »

Simone de Beauvoir





Surnommée Aphrodite, je suis une jeune femme d'une vingtaine d'années à la beauté surprenante.

Gracieuse et élancée; j'aborde de longues boucles chatoyantes reposant délicatement sur mes épaules.

Hédoniste et épicurienne, je façonne ma vie de part les plaisirs qu'elle m'apporte.

Mais ne va pas te méprendre ! Sous mon apparence calme et posée se cache en réalité une vraie dominatrice...

Depuis toute jeune, je sais impunément que je suis dotée d'un charme spécial et dangereux. Et je prends un malin plaisir à en jouer.

Gynarchiste, quelques peu capricieuse et déterminée. Quand je veux une chose, je l’ai. J'aspire donc au plus total dévouement de la part de mes esclaves.

Semblable à une éclatante rose, je n'ai d’épines que pour celui veut me cueillir. Alors gare à toi, j'espère que tu sais rester à ta place !

Manipulatrice mais de plus encore la moitié d’une enfant, je me plais à infliger toutes sortes de tortures cérébrales pour arriver à mes fins...


Mes soumis


Je ne suis pas une femme superficielle, et mes relations sont à la hauteur de mon image.
Privilégiant celles de long termes, je ne souhaite pas établir quoi que ce soit si la durée est inférieure à 1 mois.
Attention aux amalgames ! Je ne suis PAS baby-sitter, j'ai une vie, comme tout le monde. Et je compte bien en profiter; encore plus avec l'argent que je vais te prendre !



Mon attention se mérite. Il va donc falloir me faire une belle offrande.
L'idée qu'un esclave me donne son argent me fait mentalement plaisir...
Avoue, tu espères secrètement un geste d'attention de ma part.
Ta crédulité me plait au plus haut point.
Auras-tu droit à une récompense si tu réalises cette offrande ?
Il n'y a qu'un seul moyen de le savoir...



Mais pour cela, tu dois déjà remplir ces 5 conditions:
-être sans collier.
-être âgé d’AU MOINS 25 ans.
-être docile (et non souminateur !), fin, et élégant (inutile de préciser que le vouvoiement est obligatoire ?!).
-savoir écrire correctement.
-capable de me faire une offrande mensuelle (avec un total) de minimum 100 euros.



3 choses importantes:

Saches que ton apparence m'importe peu.
Seule la réalité de celui que tu me dis être et la sincérité de ta dévotion ont de la valeur à mes yeux.
Quand je parle de dévotion, j'entends par là une liberté totale sur ton argent.


" Je suis là pour construire et non pour détruire ".
Mon but n'est pas de te ruiner, d'affamer ta famille ou de mettre ton équilibre financier en péril.
Mon but est de te voir heureux de me faire plaisir et de me savoir comblée par tes attentions.


Si tu penses que tu peux me faire perdre mon temps, je te conseille de rebrousser chemin.
HORS DE MA VUE pauvres étudiants, fantasmeurs et souminateurs !



Mes pratiques


J'aime infliger de douces tortures en visio à mes plus fidèles larbins...

Mes pratiques fétiches:
-jerk off instruction
-humiliation physique (avec tes jouets) et morale
-ignore cam
-féminisation
-dog humanisation
-team viewer
-dépouille totale en live
-dandling pour les plus fétichistes…



En ce qui concerne le réel, (UNIQUEMENT pour mes esclaves):
-baby sitting de CB (durée déterminée et non)
-plan DAB
-shopping
-livraison de courses
-règlement de taxis…



Mes récits...

le 08/07/2016 :
« Un petit rappel s’impose ! »
Certains d’entres vous souhaitent assouvir ce fantasme depuis longtemps, mais n’ont jamais eu le courage de se lancer. D’autres, plus téméraires, ne seront pas à la première Moneymiss, et recherche sans cesse un moyen de combler leur frustration. Sachez que cet article vous est spécialement adressé. Une piqure de rappel s'impose !
...

Me faire plaisir


Si tu es ici, ce n’est pas pour rien.

Tu n'es qu'enclume. Je serais le marteau.
Alors obéis, et fais plaisir à ta divine Déesse.
C’est déjà fort aimable à moi de te proposer l'embarras du choix.




n°1: Mon cher pot commun. ICI

Tu es libre pour le montant de ton offrande, mais saches te démarquer des autres.

n°2: Ma wishlist. ICI

Plutôt du genre matérialiste ? Choisi et commande. Ne me le dis pas, je préfère avoir une surprise.

n°3: Une photo d’une carte virtuelle (virtualis par exemple).
>Choisis un montant, et envoie moi les codes de cette (ou ces) carte temporaire, ainsi que le montant.
(Sachant qu’une carte est utilisable une fois uniquement).

n°4: Une enveloppe.
Tu es un puriste, cela tombe bien, moi aussi ! Alors envoie moi de ce pas une enveloppe pleines de couleurs,
je serais ravie de m’en faire un beau bouquet.
(Cette possibilité est UNIQUEMENT réservée à mes plus dociles soumis.)






"Tu dois regarder mes faveurs comme une grâce, tu n’as pas d’autre droit et tu ne dois non plus tirer de cette relation aucun avantage.
Ma puissance sur toi doit être sans bornes.
Songe que tu n’es dès lors rien moins qu’une chose ; tu es ma chose à moi, mon jouet, que je puis briser dès que cela me promet une heure de passe-temps.
Tu n’es rien et je suis tout. Comprends- tu?"



M’appartenir


Te voilà enfin au moment fatidique…

Tu rêves de devenir mon esclave pour ainsi m’obéir au doigt et à l'oeil ?

Une chose est sûre, je me ferais régulièrement un malin plaisir de te conforter dans ta condition d'être inférieur.

Et quelle chance tu as, Déesse Aphrodite aime te donner du fil à retordre.
Tu as donc deux étapes OBLIGATOIRES afin de voir si tu peux me convenir.

Ce petit questionnaire

1/ Qu'est-ce qui t'as amené à vouloir te soumettre à une femme ?


2/ Depuis quand es-tu soumis ?


3/ Explique moi en quelques mots ce qu’est pour toi, le moneyslavering.


4/ Raconte-moi ta première expérience de domination financière. La meilleure et la pire si il y en a eu une.


5/ Quel est le maximum d’offrandes que tu as fait à une Madame ?


6/ C'est quoi pour toi, une bonne Dominatrice ? et un bon soumis ?


7/ Que penses-tu de la punition, de l’humiliation (voir contrôle sexuel) du soumis?


8/ Quel énoncé correspond le mieux au type de soumission dont tu as envie?

Je vous appartiens en totalité; je vous supplie de m’utiliser de la façon comme vous l’entendez; je ferai n’importe quoi pour vous.
Je vous appartiens en totalité; veuillez accepter ce cadeau et le chérir ou je m’en vais.
Je suis un être à part entière avec ma vie, mes opinions et mes limites, mais j’adore la façon dont vous me faites souffrir.
Je vous en supplie, laissez-moi combattre mes démons pour vous; je veux être en mesure d’anticiper vos besoins afin de mieux vous servir.
Je suis incorrigible; je mérite d’être puni pour mes pensées perverses.



9/ T’attends-tu à des règles et à des attentes formelles, ou vois-tu cela comme un aspect qui se développera à mesure que nous apprendrons à nous connaître?


10/ A combien s’élève ton salaire ?


11/ Et pour finir, fait moi une rapide description de ta personne ainsi que de ta situation (physique, caractère,famille, femme…).

Et

Retourne sur la page « Me faire plaisir » et choisis l’une des offrandes qui se présentent à toi.
Sache que le plus rapide reste le pot commun, vient ensuite la carte virtualis, et enfin le cadeau sur la wishlist.




TOUTE CANDIDATURE NON COMPLÈTE OU NON SÉRIEUSE NE SERA PAS PRISE EN COMPTE (et finira directement aux oubliettes !)
Alors, après tout cela, qu’attends-tu pour te mettre à mes pieds ?


Ce contenu est réservé à mes soumis.

« Un petit rappel s’impose ! »

Certains d’entres vous souhaitent assouvir ce fantasme depuis longtemps, mais n’ont jamais eu le courage de se lancer.

D’autres, plus téméraires, ne seront pas à la première Moneymiss, et recherche sans cesse un moyen de combler leur frustration.

Sachez que cet article vous est spécialement adressé. Une piqure de rappel s'impose !

(S/M=Sadomasochiste...MM=Moneymiss).



La définition théorique de la domination financière est telle: c’est une pratique BDSM qui consiste à ce qu’une Maîtresse se voit offrir des offrandes/cadeaux virtuellement de la part de soumis, et ce, rien leur donner en retour.

Un esclave financier est donc un homme qui prend plaisir à dépenser son argent, dans le seul but de combler une femme qu’il idolâtre.
L’intérêt pour lui n’est pas d’obtenir des remerciements, mais une simple attention de la part de sa Maîtresse, quelle qu’elle soit.

Toutefois, je pense que cette définition est à nuancer.
Cette dernière relevant plus du fantasme, que d’une réalité durable.
Il en va donc à la Maîtresse de nourrir cette constante domination et de redoubler de créativité. Cependant, il est vrai que la barrière du virtuel limite énormément les possibilités. Soyez donc compréhensifs, messieurs les soumis, c’est la moindre des choses.

Ensuite, la longévité d'une bonne relation D/s dépend de l’établissement d’une confiance aveugle entre les deux personnes.
Par exemple, un soumis qui va constamment voir ailleurs ne donne pas envie de le garder, bien au contraire.

Le soumis financier peut donc s’apparenter à ce qu’on appelle plus communément « un pigeon ».
Et cela, pour son plus grand bonheur et celui de sa Dame.
Il la comble par le biais de pots communs, de wishlist, d’enveloppes et tant d’autres belles choses.
Avec le temps, le soumis ne va cesser d’apprendre de nouvelles choses sur sa Maîtresse, parfois relevant même de son intimité.
Arrivera le jour de la rencontre en réel (si rencontre il y a) ou le soumis pourra par exemple offrir sa carte à sa Maitresse pour du shopping, lui porter ses courses, l’aider dans des tâches…et bien plus encore.

Encore faut-il qu’il ne disparaisse pas, comme la grande majorité de ce qu’on appelle « fantasmeurs » !

Il est intéressant d’inverser ladite situation, et de ne pas oublier de citer l’omniprésence de « soit disant MM » sur la toile. Plutôt femmes fauchées que véritable dominatrice, ces dernières sont toujours à l’affut du billet.
Elles sont pour moi, encore plus ridicules et navrantes que ces souminateurs égarés en quête d’attention féminine.

Alors un petit conseil… Avant de se vanter MM ou moneyslave, renseignez-vous sur la domination même.
Commencez par exemple par lire « La vénus à la fourrure » de Leopold Von Sacher-masoch, fondement même du masochisme.
Ensuite, posez-vous de vraies questions sur vous-même, sur votre position face au sexe opposé.
Car comme le dit si bien l’adage d’Aristote : « Connais-toi toi même et tu connaitras l’univers et les dieux ».